La filière Langues étrangères au Maroc: Présentation, métiers et écoles

Présentation de la filière: Langues étrangères

Le domaine des langues étrangères est un secteur clé aujourd’hui qui s’étend de plus en plus d’autant plus que le phénomène de la mondialisation tend à joindre tous les bouts du monde même les plus éloignés.

Le capital d’un individu se mesure de plus en plus à sa culture et au nombre de langues qu’il maîtrise. On compte dans le monde, 6000 langues et 200 pays. Des chiffres surprenants qui rendent compte de l’importance du domaine.

La maîtrise de l’anglais est une obligation. On compte 372 millions de natifs et plus d’1,5 milliard de locuteurs. C’est la langue utilisée durant les deux tiers des échanges effectués dans le cadre d’affaires. En 2002, en France, la filière était présente dans 51 universités, ce qui représente environ 36 000 étudiants.

L’un des débouchés du domaine et qui est très rapporteur est celui de la traduction notamment littéraire. 32 000 ouvrages sont traduits par an de l’allemand, français à l’anglais. Le Petit Prince d’Antoine de Saint-Exupéry a été traduit en 300 langues.

Par ailleurs, le secteur de la traduction professionnelle représente un chiffre d’affaires de 43 milliards de dollars  et une augmentation proche des 6 % par an. Le marché mondial comprend plus de 18 000 sociétés, 640 000 traducteurs ou interprètes dont un quart de freelances (travailleurs indépendants).

Aujourd’hui, il s’agit d’allier le domaine des Langues étrangères en première place l’anglais, à la technologie. En effet, l’anglais un peu plus de 50% de sites internet sont an anglais. Le marché des technologies de la langue est estimé à 29 milliards d’euros en 2016.

Google Translate compte aujourd’hui 103 langues, plus de 500 millions d’utilisateurs et 100 milliards de mots traduits par jour. De son côté, Microsoft Translator dénombre 60 langues et possède, entre autres, l’application de traduction automatique simultanée d’appels vocaux Skype Translator, disponible en 8 langues.

On peut alors imaginer le nombre de travailleurs derrière cette immense machinerie.

Les langues étrangères au Maroc

Le secteur des langues étrangères est très liée à d’autres domaines comme celui du tourisme, hôtellerie et commerce international. Ce sont plus de 2,5 millions de touristes en 2017 qui ont visité Marrakech.

De nombreux guides et traducteurs sont fortement sollicités par les agences touristiques et organismes locaux qui organisent notamment des conférences à l’international. D’ailleurs, le métier de traducteur agrée est régi par une loi marocaine: la Loi n° 50-00 relative aux traducteurs agréés auprès des juridictions promulguée par le Dahir du 22 juin 2001.

Elle impose à titre d’exemple qu’un traducteur reconnu doit être marocain et en règle par rapport au service militaire. C’est ainsi que l’ouverture internationale du pays requiert ces spécialistes dans le domaine. Le Maroc forme alors de plus en plus d’étudiants en Langues étrangères et commerce international.

L’université Ibn Zohr d’Agadir compte le plus d’étudiants:120.000. Elle lance aussi une nouvelle filière: “langues, arts et sciences humaines”. Une formation en “Information et communication” est également proposée par d’autres facultés et est accompagnée d’études en informatique aujourd’hui indispensables.

A cela s’ajoutent les branches “didactique du français”, “English, language teaching and the global market”, “études internationales et diplomatiques”, “l’ingénierie touristique”, “la muséologie et la médiation culturelle”, “traduction littéraire, culturelle et édition” et “Communication interculturelle”, qui sont toutes nouvelles et permettent de former des spécialistes en médias, communication et industrie. Le secteur est en cours de développement au Maroc mais y crée toutefois, déjà beaucoup d’opportunités.

Compétences requises pour exceller dans le domaine des langues étrangères

Pour percer dans le domaine des Langues étrangères, il faut se documenter beaucoup, lire, mais surtout communiquer de manière massive avec plusieurs individus à travers le monde.

L’utilisation des réseaux sociaux à ces fins pourrait être utile. Il faut aimer échanger et s’ouvrir sur les autres cultures. La maîtrise des nouvelles technologies est capitale.

Il faut aussi avoir certaines bases en management, comptabilité, marketing et commerce international et être à jour quant à l’actualité mondiale. La traduction, la rédaction de synthèses et de dissertations est un atout indéniable.

Enfin, il faut avoir des qualités d’expression orale, ne pas avoir peur du public quelque soit sa taille et créer un réseau et des liens afin de se développer et faire profiter l’Autre de votre expertise.

Carrière et débouchés dans le domaine des Langues étrangères

Afin de travailler dans le domaine des Langues étrangères, il faut être titulaire d’une licence en langues appliquées. Il s’agit d’une formation plutôt complète qui comprend l’étude au minimum de deux langues, de l’économie, du droit du travail, des affaires, l’étude de l’histoire et des civilisations, de la communication, de l’informatique, de la comptabilité ou même de la restauration hôtellerie.

Cette formation permet de devenir:

  • Négociateur trilingue en commerce international
  • Traducteur spécialisé multilingue
  •  Directeur commercial
  • Assistant de direction
  • Assistant marketing
  • Enseignant de la langue de spécialité
  • Éditeur
  • Écrivain
  • Conférencier international dans des organismes mondiaux

Ils est possible de travailler avec des multinationales, hôtels, banques, assurances,agences, dans le transport ou dans les administrations nationales et internationales.

L’éventail est donc très large et les débouchés sont très nombreux dans le secteur.

Découvrez les écoles qui proposent des formations en Langues étrangères

Centre commercial Nadia, Imm. I, 3ème étage Bd Brahim Roudani, 20390 Casablanca

IFC

Institut Français de Casablanca

121 Boulevard Mohamed Zerktouni, Casablanca 20340

ESRFT Tanger

Ecole Supérieure Roi Fahd de Traduction