Le métier Enseignant au Maroc

Bon à savoir

  • 4900 Dhs
  • [ 3500 Dhs - 5000 Dhs ]
  • 3 ans
  • En Stagnation
  • Collèges publics et privés
  • Non

Présentation du métier: Enseignant

Un enseignant est un mentor, chaînon fondamental dans l’éducation des générations futures. Il peut être instructeur au primaire comme enseignant chercheur au supérieur.

L’approche pédagogique différera alors en fonction de l’âge, de la mentalité et de l’auditoire.

Ainsi le métier d’enseignant est un métier délicat qui se doit avant tout de s’adapter au contexte social dans le but de mieux véhiculer l’information. Celle-ci ne pouvant être bien assimilée qu’en étant concrétisée et relatant un certain quotidien ou vécu de l’élève.

Le Monde a besoin de près de 69 millions de nouveaux enseignants pour atteindre les objectifs de l’Agenda éducation 2030 comme le proclame l’Institut de statistique de l’UNESCO (ISU).

Cependant près de 263 millions d’enfants et de jeunes ne sont pas scolarisés selon les dernières données de ce même institut. Ceci inclut 25 millions d’enfants en âge de fréquenter le primaire qui ne mettront probablement jamais les pieds dans une classe, tandis que 14% seulement achèvent le second cycle du secondaire dans les pays à revenu faible. Ce qui exige un changement radical en matière d’offre et de qualité et de l’éducation et des enseignants.

L’éducation étant un point clé dans le développement humain d’une population. Ainsi les pays les plus avancés sont ceux ou l’enseignant est le mieux payé.

Comment devenir Enseignant ?

Pour être un bon enseignant, il faut avoir le sens de l’écoute afin d’être proche des élèves et de les aider dans leur développement et instruction. Il faut être patient et astucieux afin de trouver la meilleure approche pédagogique.

L’enseignant doit être apte à théâtraliser l’information. Il doit être bon orateur et se doit de rendre son cours interactif et captivant dans le but de véhiculer son message tout en faisant référence, de temps à autre aux valeurs de la citoyenneté et de la bienséance.

Il faut être passionné par son domaine et toujours assoiffé, désireux de savoir plus sur la matière enseignée. Il s’agit d’une spécialisation dans un certain domaine.

Cependant un bon enseignant est celui qui maîtrise plein d’autres matières qui lui servent d’outils et qui rendent l’information mieux assimilable. L’enchevêtrement des liens entre les différents domaines rend compte de la complexité du savoir.

D’ailleurs, un philosophe auparavant était un sage qui maîtrise le savoir en général. L’enseignant doit être, enfin, organisé et structuré d’ où l’importance d’établir un ensemble d’objectifs à atteindre et qu’il peut évaluer notamment au cours d’examens.

C’est une sorte d’auto-évaluation avant d’être un test destiné aux étudiants.

Formation, Enseignant, mais de quoi?!

Pour devenir professeur, il faut d’abord penser au domaine de spécialisation, s’immerger dans le monde de l’enseignement par le biais d’exposés, stages comme assistant de professeur. Il faut être titulaire d’au moins une licence de trois ans ou un doctorat au bout d’un bac+8.

Un enseignant est généralement chercheur également et a aussi le choix d’être conférencier et  de participer aux forums internationaux.

Alors que le professeur de collège et de lycée exerce en salle de classe, au rythme du calendrier scolaire. Il doit effectuer un service hebdomadaire variant de 20h à 24h suivant la discipline enseignée. Tout en respectant le programme scolaire de l’éducation nationale, il peut préparer et dispenser des cours en toute autonomie. Il assure la surveillance lors des examens ainsi que la correction des copies des élèves.

Pour les enseignants du collège, il faut avoir un bac+2 au CPR Centre Pédagogique Régional de Casablanca. Pour ceux qui souhaiteraient devenir professeur du lycée, il faut avoir la licence + 1 an.Le salaire du professeur de collège varie entre 4.000 et 6.000 Dirhams. Quant à celui du professeur de lycée, il oscille entre 4.500 et 8.000 Dirhams.

L’enseignement est un métier qui touche à tous les domaines sans exceptions puisqu’il s’agit d’une expérience de partage entre un étudiant et un autre.

Effectivement, l’enseignant ne quitte pas le banc d’élève parce qu’il est constamment en train d’apprendre. D’ailleurs, dans les pays étrangers, les formations en continu sont une obligation pour actualiser le bagage du professionnel quel que soit son domaine d’activité au risque de se voir retirer son diplôme.

Les opportunités au Maroc du métier d’Enseignant

Selon les données du Haut-Commissariat au Plan, l’effectif de la population du Royaume s’élève à 34,85 millions en 2017,  avec un taux d’accroissement de 1,06% par rapport à 2016 et  un taux d’urbanisation de 61,9%. Cette urbanisation en expansion,  est la résultante combinée de l’exode rural, du reclassement de certaines localités rurales et de l’extension du périmètre urbain.

Au terme de l’année 2016, 8,5% de la population âgée de 25 ans et plus, ont atteint le niveau supérieur des études, contre 7,9% en 2015. Pour ceux qui ont atteint le niveau secondaire (collégial ou qualifiant ou post secondaire) ils représentent 24,0% contre 23,8% en 2015.

Le reste de la population, soit 44,0% n’a jamais fréquenté un établissement scolaire ou est illettré. Dans ce contexte-ci, le taux d’encombrement est, d’autre part très important au niveau des classes. Le Maroc est donc, en manque de professeurs et l’éducation demeure encore un majeur défi à relever.

Ressources gratuites pour exceller en tant qu’Enseignant

Naviguez les différentes écoles qui peuvent vous permettre de devenir Enseignant

Aucun résultat

Désolé, aucun résultat ne correspond à vos critères de recherche.

Cliquez ici pour retourner à la page d'accueil. Retour